AOJ – Rapport moral et Rapport d’activité année 2014 – 2015

Rapport moral :
Comme pour les années précédentes, notre association a fonctionné normalement même si on peut regretter le petit nombre de personnes investies dans les diverses tâches. Je rappelle que vous êtes tous bienvenus !! Mais la qualité compense le nombre et je dois particulièrement remercier :
Notre secrétaire Guy Roy, dont la mission secrétariale ne recouvre qu’une infime partie de son investissement. Evoquons le site qu’il a conçu et qui est désormais tenu à jour et se présente de façon conviviale et attractive ; les tâches de secrétariat qu’il accomplit avec rigueur (vous recevez désormais vos cartes d’adhérents et êtes informés de votre situation par rapport aux cotisations) ; la dimension « Géo-trouvetout » qui pour dépanner l’orgue de St Jean est infiniment précieuse ; enfin sa compétence professionnelle d’origine qui est la communication avec la retransmission sur écran des concerts de St Thibault. Aragon avait raison : que serais-je sans toi ?
Notre trésorière Colette Quentin qui tient nos comptes avec précision et nous annonce chaque année un pécule positif qui nous permettra notamment de nous investir de façon conséquente dans la 2ème tranche de travaux de St Jean.

Nos amis organistes – adhérents ou non – qui prennent une part active à nos activités, notamment lors des journées du patrimoine : je cite pour l’année précédente Emmanuel Mesny, qui malgré ses études brillantes de médecine, prend sa part dans l’animation musicale et liturgique de l’orgue de St Jean. Et pour cette année Rémy Loche, un autre organiste jovinien, et Denis Chardonnet qui ont pris part aux journées du patrimoine, journées dont on sait qu’elles ont appréciées par le public et participent fortement à la connaissance de nos instruments.
Il faut bien sur remercier notre curé, Romain Tavernier qui a sacrifié une conférence importante pour être des nôtres ce soir et dont la discrète mais ferme bienveillance nous accompagne dans toutes nos initiatives.
Et pour finir, la ville de Joigny, représentée par son adjoint au Patrimoine, M. Zeiger, que je remercie pour sa sollicitude concernant notre dossier « Fondation du Patrimoine » qui est enfin parvenu aux responsables.

Il faut encore dire tout le bien qu’on pense de nos adhérents que nous rencontrons pour un bon nombre lors de nos concerts d’été.
Je voudrais cependant teinter ces propos d’un regret qui me chagrine et m’inquiète. Il s’agit de l’état de l’église St Thibault dont on constate la dégradation accélérée depuis plusieurs années. Nous savons que Monsieur le Maire et son équipe rencontrent des difficultés importantes sur ce dossier qui a été repoussé à 2017. Si nous sommes bien sur extrêmement navrés de voir les voûtes se déliter et tomber en gravats sur le sol en de très nombreux endroits de l’église, si nous sommes agacés de constater qu’un vitrail détruit lors de l’explosion de gaz d’il y a 35 ans est toujours remplacé par un morceau d’isorel fixé « à l’arrache »…, il nous importe prioritairement d’alerter le propriétaire de l’orgue et les membres de l’AOJ sur les conséquences désastreuses pour l’instrument  de cette situation : excès d’humidité ayant entraîné une oxydation anormale des postages de plomb. Les travaux exécutés par JF Muno  devront certainement être prochainement complétés : aux 9 postages déjà refaits il va falloir bientôt ajouter la vingtaine d’autres dont on constate la dégradation et les fuites d’air conséquentes. De plus, les écarts hygrométriques beaucoup plus importants avec la canicule que nous avons connue cet été font souffrir les parties hermétiques recevant le vent : sommiers notamment. Et cela , en dépit des bassines d’eau disposées dans le buffet durant la période chaude. Tout cela ne pourra qu’entraîner dans un futur proche des travaux indispensables pour le maintien de cet orgue dans son bon état de fonctionnement. Il est aussi regrettable que pour des raisons diverses, l’orgue de St Thibault ne soit plus utilisé pour la liturgie, la quasi-totalité des offices ayant lieu à St Jean. Le Père Romain Tavernier a préconisé la vocation mariale de St Thibault. J’y ajouterais bien la supplique suivante : que toutes les fêtes mobiles ou se situant en semaine (comme l’Ascension un jeudi de mai) soient dévolues à St Thibault. Il est quand même dommage que la paroisse qui possède un si bel instrument n’en tire pas davantage parti.
Enfin, pour conclure, je dirai que nous espérons pour nos deux instruments – qui représentent une richesse patrimoniale que nous n’aurions pas la possibilité de reconstruire aujourd’hui,  chacun de ces instruments à neuf représentant plus d’un demi million d’Euros ! – nous espérons réussir à les sauvegarder et à les transmettre aux générations à venir dans un état qui leur permettra de les apprécier et à leur tour de les sauvegarder.

Les Amis des orgues de Joigny présentent leurs activités conformes aux statuts de l’association :
Article 2
Cette association a pour buts la mise en valeur des orgues à tuyaux des églises St Thibault et St Jean de Joigny par des activités musicales et culturelles autour de l’orgue et de ses répertoires ainsi que par tous moyens de publication, diffusion musicale propres à mettre en valeur cet instrument.
Elle accompagnera plus particulièrement le projet de restauration des orgues de l’église St Jean.